[Millau] Opposition giver dækning til skole catering

Michel Durand, Emmanuelle Gazel, Frédéric Fabre et Claude Alibert ont dénoncé le nouveau système de tarification de la restauration scolaire des écoles millavoises.
POLITIK Ils l’avaient pointé du doigt lors de la dernière séance du Conseil municipal, la réforme de la tarification des cantines qui a eu comme conséquence une diminution du nombre de repas servis de 4,93 %. Lors d’une conférence de presse, les élus de l’opposition de gauche ont remis le couvert sur ce sujet qui illustre bien « la différence importante entre une municipalité de droite et une municipalité de gauche », précise Emmanuelle Gazel.

L’élue socialiste rappelle que « sous la municipalité précédente, on avait mis en place une tarification sociale des repas à la cantine pour permettre une plus grande justice sociale pour les familles afin de leur permettre de bénéficier de la restauration scolaire. La nouvelle municipalité n’a pas changé la grille mais elle a intégré dans les revenus pour calculer ces barèmes, toutes les prestations sociales. Dès la mise en place de cette nouvelle formule à la rentrée 2016, nous les avons avertis en indiquant que la première tranche qui correspond à 1,80 euros le prix du repas permettait à beaucoup de familles de mettre leur enfant à la cantine et d’assurer pour ces enfants, au moins un repas équilibré dans la journée.»

Dans son édition papier du 13 juin, le Journal de Millau donne la parole aux élus de l’opposition municipale qui souhaitent revenir à l’ancien mode de calcul des tranches permettant de fixer le prix des repas en fonction des ressources.


Denne artikel opstod først på https://www.journaldemillau.fr/2019/06/14/millau-lopposition-remet-le-couvert-sur-la-restauration-scolaire/