Bekæmpelse af fødevaresikkerhed og underernæring: Mange familier i nord og nord modtager støtte


Le gouvernement camerounais a fait don de bétail à certaines familles touchées par le conflit dans les régions du Nord et de l’Extrême-Nord, afin d’améliorer leurs conditions de vie, par le biais de l’agriculture.

On s’attend à ce que ces familles élèvent les animaux de manière appropriée et bénéficient de leurs produits et des ventes aussi. Une cérémonie de lancement du processus de distribution de ces marchandises à Maroua, dans la région de l’Extrême-Nord, a été présidée par le ministre de l’Elevage, de la Pêche et des Industries animales, M. Taiga. La série d’enlèvements dans les régions a entraîné le déplacement de nombreuses familles.


La plupart des entreprises qui dépendent de l’agriculture pour survivre n’ont pas pu effectuer leur travail. La peur d’être kidnappé ou tué a fait que de nombreux employés et agriculteurs n’ont pas travaillé et avaient juste des moyens de subsistance. Ces familles et ces ménages bénéficiaires devraient multiplier les animaux reçus ce jour, pour leur avenir et leurs avantages personnels.

Chaque famille sélectionnée a reçu du ministère dix chèvres ou dix moutons dans le cadre du projet de développement de l’élevage. Les parties prenantes conviennent que l’objectif principal est de réduire les risques d’insécurité alimentaire et de malnutrition qui dominent les communautés touchées depuis un certain temps. En dehors de ce projet, quelque 4 000 femmes recevront une aide pour la promotion d’activités génératrices de revenus.

L’assistance humanitaire aux personnes affectées par le conflit a dominé les activités nationales ces derniers jours. Le gouvernement fait des efforts pour garder le contrôle et réduire les problèmes rencontrés par les masses touchées, en particulier à un moment où il subit des pressions nationales et internationales pour venir en aide aux nécessiteux.

af Salma Amadore | Actucameroun.com


Denne artikel opstod først på https://actucameroun.com/2019/06/14/lutte-contre-linsecurite-alimentaire-et-la-malnutrition-plusieurs-familles-du-nord-et-de-lextreme-nord-recoivent-un-soutien/