Google Maps a failli disparaître de Russie à cause de la représentation de la Crimée

Google Maps est devenu un service incontournable de nos jours, on l’utilise pour trouver notre chemin, pour localiser des lieux, pour explorer le monde, etc. Mais le service doit aussi faire face à certains problèmes comme la délimitation des frontières géographiques qui est parfois à l’origine de conflits internationaux.

C’est le cas notamment de la Krimpartagée entre la Russie et l’Ukraine, qui a récemment failli causer l’interdiction de Google Maps en Russie.

Astuces Google Maps

La Crimée, un territoire disputé par la Russie et l’Ukraine

La Crimée est une péninsule située à l’ouest de la région du Kouban en Russie, et au sud de l’Ukraine, avec un accès privilégié sur la mer Noire. Toutes les conditions semblent donc être réunies pour la placer au cœur d’un conflit entre la Russie et l’Ukraine. La situation s’est envenimée en mars 2014 pendant la crise de Criméelorsque le Parlement criméen a proclamé, à la suite d’un référendum, la fin de la république de Crimée et la réintégration du territoire à la Russie en tant que sujet fédéral.

Un référendum rejeté par l’Ukraine qui maintient ses revendications territoriales sur l’ensemble de la péninsule de Crimée. Alors pour Google Maps qui est présent à la fois en Russie et en Ukraine, c’est un vrai casse-tête de représenter la Crimée sur une carte. Enfin, en réalité Google Maps s’est naturellement rangé du côté de l’Ukraine en représentant la Crimée comme territoire ukrainien.

Sauf que cette décision n’a pas du tout enchanté les autorités russes qui ont demandé à Google de modifier ses cartes pour les citoyens russes, sous peine d’interdiction dans le pays.

Google Maps évite la poursuite pénale en Russie

Vasily Piskaryovun membre éminent de la Chambre basse du parlement de Russie, la Doumaa déclaré que Google s’était finalement conformé à la demande de Moscou visant à présenter la Crimée aux internautes russes comme un territoire russe plutôt qu’ukrainien. Google évite ainsi des poursuites pénales en Russie pour violation d’une loi fédérale protégeant « les règles établies pour l’attribution ou l’utilisation de noms d’objets géographiques ».

« Le bureau de Google en Russie avait un mois pour corriger cette erreur et nous constatons que le travail est maintenant fait »sagde M. Piskarevprésident du Comité de la Douma sur la sécurité et la lutte contre la corruption. « Toute entreprise opérant sur le territoire de notre pays doit, sans aucune exception, se conformer à la législation russe. »tilføjede han.




Denne artikel opstod først på http://www.fredzone.org/google-maps-a-failli-disparaitre-de-russie-suite-a-une-boulette-sur-letiquetage-de-la-crimee-887